Les femmes à l'époque Viking, aussi puissantes que les guerriers.

Publié par Jarl Asgeirr le

Les femmes à l'époque Viking, aussi puissantes que les guerriers.

Sous ces aspects bruts, violents et sanguinaires, la société viking est pourtant loin d'être misogyne et macho. En effet, plus que des compagnes et des mères, les femmes de l'époque viking tenaient un rôle clé dans la vie du peuple nordique. À l'image des guerrières scandinaves, ces jeunes femmes apprennent très vite à mener un tout autre type de combat : l'équilibre du foyer et la survie du peuple viking. Respectées et puissantes, ces insoumises s'imposent comme partenaire de vie avec autant de droits et de libertés que les hommes.


La femme viking au foyer, une hôtesse de choix 

le rôle de mère des femmes vikings

> En tant qu'épouse, hôtesse, enseignante et conteuse, la maîtresse de maison était le pivot de la vie familiale des Vikings 


La maîtresse de maison viking, une femme libre 

En désignant l'homme comme le seul vrai Viking, le vieux mot nordique "Vikingar" laisse peu de place aux femmes dans les guerres et échanges commerciaux. 


Pour autant, les compagnes vikings jouissaient d'une grande liberté sociale. Elles pouvaient posséder des biens, demander le divorce si elles n'étaient pas traitées correctement, et partageaient avec leurs hommes la responsabilité de la gestion des fermes et des propriétés. Elles étaient également protégées par la loi contre toute série d'attentions masculines non désirées. 


Dès lors qu'elles se mariaient, souvent durant leur jeune âge, leur principale sphère d'influence se situait au logis. Une longue structure d'une seule pièce, où les sièges et les couchages étaient disposés autour d'un foyer central. Bruyante, sale et malodorante, la vie domestique des Vikings était aussi agréable et communautaire. Ces "maisons longues" centralisent les activités intimes des Vikings : la cuisine, les repas, les réceptions et le couché. 


Outre le couple et leur progéniture, la famille nordique se compose de parents âgés et d'enfants en famille d'accueil. En plus de s'occuper de cette grande patrie, la conjointe reçoit les invités d'honneur. Cependant, lorsque la maison était utilisée pour les affaires, le mari reprend son rôle d'hôte et mène les négociations pratiques, juridiques et politiques. 


L'épouse nordique, gardienne des valeurs familiales

 

Transmettre des connaissances à la génération suivante faisait également partie des attributions féminines. Au sein du foyer, les femmes vikings partageaient des poèmes et des histoires. Notamment les célèbres mythes et sagas de l'Islande médiévale. 


La maîtresse de maison était responsable de ses objets de valeur. Véritable entreprise familiale, la demeure des Vikings contenait toute la production des matières premières - dont le surplus destiné à la vente. Pour preuve, la découverte de balances dans certaines tombes de femmes ( particulièrement fréquentes en Russie) suggère qu'elles vivaient dans les zones urbaines, se chargeaient des finances familiales et négociaient les conditions de vente ou d'échange. 


Le statut accordé au rôle d'épouse est clair. Car, une fois mariés, l' “húsbóndi”et l' hýfreyja ( "mari" et "femme" en vieux mot nordique) deviennent tous deux partenaires pour présider la propriété. Un rôle irremplaçable, comme le témoigne une inscription sur la pierre runique de Hassmyra (Suède), dans laquelle un húsbóndi en deuil affirme "qu'aucune meilleure hýfreyja ne viendra à Hassmyra pour gérer le domaine que sa défunte épouse, Odindisa."


Pour les distinguer, ces épouses vikings portent une broche ovale ornementale, qu'elles utilisent pour fermer leur robe. Un bijou que les femmes de Viking conservent jusque dans leur tombe. 


L'artisanat, le travail multitâche de femme viking

Femme au foyer chez les vikings

Comme annoncé précédemment, l'habitat des Vikings faisait office d'entreprise. Bien loin de la production de masse, c'était aux femmes de préparer la nourriture et les breuvages. Un travail difficile mais nécessaire pour nourrir la tribu. Par exemple, elle moulait le maïs pour obtenir la farine, utile à la fabrication du pain plat. Concevait les produits laitiers comme le beurre et le skyr (fromage similaire à du yaourt), tout en maintenant la bonne conservation de la viande et du poisson.


À cela, s'ajoute la confection des vêtements. Devenue tisseuse, la maîtresse de maison : 

  • récolte la laine coupée des moutons et la file au fuseau à main, avant d'actionner un métier à tisser vertical. 
  • extrait les fibres du lin avant de les filer pour le tissage. 
  • réalise des petits articles textiles comme les chaussettes par le nålbinding, l'ancêtre du tricot et du crochet.
  • Les plus compétentes maniaient le tissage aux tablettes pour les travaux délicats, comme les bordures décoratives des vêtements.
  • Elles confectionnent même des tapisseries pour décorer les maisons des ménages nobles et des bâtiments importants. Si peu de textiles de l'époque ont survécu, les fragments de la tapisserie d'Oseberg, déterrés lors de la double inhumation d'un navire féminin en Norvège (vers 830 après J.-C.), révèlent un travail complexe et sophistiqué. 
  • Plus prosaïquement, elles rapiècent des bandes de laines tissées en guise de voiles pour les navires vikings.

Un chef de famille comme guide spirituel

femme de barbares du nord

Les Divinités et les êtres surnaturels inondent la terre et les croyances vikings. 

Si les pratiques cultes pouvaient avoir lieu en plein air ou dans des bâtiments religieux, il était courant de vénérer son dieu préféré à la maison.


Certaines preuves suggèrent que ces rites étaient du ressort de la femme, chef de famille :

  • Au début du XIe siècle, le poète islandais Sigvatr rencontre des femmes pratiquant un sacrifice aux elfes, dans une ferme suédoise isolée (bien qu'en tant que chrétien, il n'ait pas été autorisé à assister à la cérémonie.). 
  • Le terme gyðja (désigne une femme pratiquant un culte) peut faire référence à ces femmes, dont le statut social exigeait qu'elles accomplissent des rites religieux. Il existe des parallèles avec la version masculine mieux documenté du goði (personne au pouvoir à la fois séculier et surnaturel, à l'époque des Vikings.) 
  • L'existence avérée de praticien/nes de sectes itinérantes plus spécialisées, bien que ce qu'ils faisaient réellement soit encore obscur. 
  • Des sources islandaises ultérieures affirment l'existence de déesses scandinaves. Telles que Freyja, la déesse de l'amour, du sexe et de la beauté, et Hel, la souveraine du monde souterrain partiellement décomposée. (les origines de l'ère viking restent incertaines).
  • Des inscriptions runiques vikings du 11e siècle provenant de Suède et de Norvège confirment l'attirance des femmes scandinaves pour le christianisme, la dévotion à la Vierge Marie. Ainsi que la crèche représentée par une énorme pierre runique de Dynna, en Norvège - sur laquelle une mère commémore sa fille décédée -

  

Les femmes de guerriers vikings, des témoins de guerre 

Guerrière viking

Qu'elles aient combattu ou non, les conflits étaient une réalité pour de nombreuses femmes de guerriers. 

À l'époque des Vikings, la guerre était menée au corps-à-corps avec des épées, des lances et des haches. Adhérentes d'un groupe, d'une communauté attaquée ou voyageant au côté de marchands qui défendaient leurs produits, les femmes ne pouvaient échapper à cette violence.


Malgré la récente découverte d'une guerrière du 10e siècle enterrée à Birka en Suède, peu de preuve confirme la participation des femmes au combat. Puisque les armes retrouvées dans les tombes de ces dernières sont des outils du quotidien. En exemple, l'utilisation de la hache pour couper du bois de chauffage.


Toutefois, des recherches récentes sur la Grande Armée Païenne, une force scandinave qui a harcelé les royaumes d'Angleterre dans les années 860 et 870, suggèrent qu'il s'agissait moins d'une armée que d'un groupe important, mixte et mobile de personnes. Ils se livraient à l'artisanat et au commerce ainsi qu'aux raids. Les outils de fabrication de textiles trouvés à Torksey, dans le Lincolnshire, et un enterrement d'enfants à Repton, dans le Derbyshire, trahissent la présence de femmes et d'enfants.


Une fois le groupe campé, tout le monde devait se joindre à la défense s'il était attaqué. Mais avec le temps, les armées vikings en Angleterre s'organisaient. En témoigne l'Anglo-Saxon Chronicle " Dans les années 890, l'armée de Hæsten mettait ses femmes et ses enfants en lieu sûr en East Anglia avant de se lancer dans des raids." 


Le rôle des femmes dans la guerre apparaît dans la mythologie nordique ancienne, où les valkyries - des esprits féminins armés - assistent Odin, le dieu de la guerre. Leur tâche consiste à sélectionner les guerriers autorisés à entrer dans le Valhalla, qui aideront Odin à attendre le Ragnarök - une série d'événements apocalyptiques comprenant une bataille mortelle entre les dieux et leurs ennemis. 

Les femmes vikings, des voyageuses intrépides 

voyageuse viking

Les femmes de Vikings ont voyagé vers des destinations aussi lointaines que Jérusalem, Rome, la Russie et l'Amérique du Nord 

Les Vikings sont avant tout des explorateurs. Entre le VIIIe et le XIe siècle, les natifs de Scandinavie ont navigué en mer Caspienne et en Méditerranée, jusqu'à traverser l'Atlantique pour atteindre l'Amérique du Nord. Lors de ces voyages, les femmes participent au commerce et à la colonisation, leur but principal. Pour preuve :

> En abondance dans la Russie, l'Ukraine et d'autres pays. Ils montrent que les commerçants vikings et les souverains connus sous le nom de "Rus" emmenaient leurs femmes et leurs familles avec eux.

> Via les détecteurs de métaux dans l'est de l'Angleterre au cours des dernières décennies indiquent l'établissement des femmes dans le Danelaw (les régions du nord et de l'est de l'Angleterre dominées par les Vikings). 


  • La population islandaise : 

Île inhabitée au début de l'ère viking, l'Islande n'existerait pas en tant que nation aujourd'hui, si ses colons n'avaient pas inclus des femmes, dont certaines sont nées dans les îles britanniques plutôt qu'en Scandinavie. En effet, la plupart des premiers colons d'Islande enregistrés dans le Landnámabók (livre des colonies) médiéval sont des hommes. 13 femmes y sont nommées comme ayant fait le voyage dans un bateau ouvert pour réclamer des terres en Islande. La plus célèbre d'entre elles est Aud La Profonde (également connue sous le nom de Unn), qui est célébrée dans la saga Laxdæla pour avoir réussi à déplacer toute sa famille d'Écosse en Islande, via les Orcades et les Féroé. 

  • Les fouilles Archéologiques : une fusaïole et une aiguille en os ont été déterré à L'Anse aux Meadows à Terre-Neuve. 
  • Les sagas islandaises, suggèrent que des femmes ont participé aux voyages en Amérique du Nord. 
  • L'avènement du christianisme incite les femmes à organiser un pèlerinage à Rome ou à Jérusalem, comme dans le cas de la Suédoise Ingirun, au XIe siècle, qui a érigé une pierre runique en sa mémoire. L'inscription indique qu'elle avait l'intention de se rendre à Jérusalem - sans savoir si elle reviendrait. 

 

Par les découvertes archéologiques, la littérature du Moyen-Age et les inscriptions runiques, le rôle des femmes dans la société de l'Age Viking est plus puissant qu'il n'y paraît. Ces archives lèvent le voile sur l'importance de la concubine au sein du couple et du foyer. Car, en participant à la position et la fortune de son mari, cette gardienne des traditions familiale incarne l'âme de la société viking, tout en protégeant l'honneur de son clan avec dureté.

Pour incarner ces valeurs et réveiller votre puissance nordique, Draak Viking met à votre disposition des bijoux et accessoires pour femme viking.  

 

Jarl Asgeirr

Produit lié à cet article

Broche à cheveux Valkyrie - DRAAK VIKING

Broche À Cheveux Valkyrie

  Besoin d'une coiffure médiévale ou d'un accessoire à cheveux bohème ?  Cette broche viking sera du plus bel effet pour embellir une queue-de-cheval, chignon ou demi-queue.  Confectionnée avec toute la précision et le savoir-faire scandinave,...

Voir le produit

Ces produits pourraient également vous intéresser !

← Article précédent Article suivant →


  • c est magnifique et j ai dé acheté et j ai ét tres surprise de la qualiter et créativiter

    JOHANNE le

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.